Le 19 Juillet – Gyeongju (경주)

Le 19 Juillet, nous sommes partis tôt le matin pour aller à la montagne Toham (토함산).

DSCN8184

Nous avons pris le bus à 6h00 afin de pouvoir voir la montagne Toham ainsi que la grotte de Seokguram (석굴암). Voici les informations de l’UNESCO concernant ce lieu :

Aménagés au VIII siècle, sous la dynastie de Silla, sur les pentes du mont Toham, la grotte de Seokguram et le temple Bulguksa constituent un ensemble d’architecture religieuse d’une valeur exceptionnelle. Le premier ministre Kim Dae-seong entreprit et surveilla la construction du temple et de la grotte, le premier érigé en mémoire de ses parents dans sa vie d’alors et la deuxième en mémoire de ses parents dans une vie antérieure. Seokguram est une grotte artificielle construite en granit comprenant une antichambre, un couloir et une rotonde principale. Elle abrite une statue monumentale du Bouddha Sakyamuni regardant la mer, la main gauche en position « dhyana mudra », le mudra de la concentration, et la main droite en position « bhumisparsa mudra », touchant la terre. Les statues, et les représentations de devas, de bodhisattvas et de disciples sculptées en hauts-reliefs et bas-reliefs sur les murs qui les entourent sont considérées comme des chefs-d’œuvre de l’art bouddhiste d’Extrême-Orient.La construction du plafond en forme de dôme de la rotonde et du couloir a fait appel à une technique novatrice qui a impliqué l’emploi de plus de 360 dalles de pierre.

Les photos à l’intérieur de la grotte sont interdites, donc voici quelques photos trouvées sur internet.

Pendant que nous redescendions, du brouillard est apparu très rapidement…

Puis nous avons repris le bus pour aller au temple de Bulguksa (불국사).

Le temple bouddhiste Bulguksa est un ensemble comprenant une série de bâtiments de bois construits sur des terrasses de pierre surélevées. Son enceinte est divisée en trois parties – Birojeon (le hall du Bouddha Vairocana), Daeungjeon (le hall du grand éveil) et Geungnakjeon (le hall du bonheur suprême). Ces zones et les terrasses en pierre ont été conçues pour représenter le pays du Bouddha. Les terrasses en pierre, les ponts et les deux pagodes – Seokgatap (Pagode de Sakyamuni) et Dabotap (Pagode des trésors abondants) – situées en face du Daeungjeon attestent de la finesse du travail de la pierre au temps des Silla.

Par la suite nous sommes allés sur une plage pour voir la tombe sous-marine du roi Munmu (문무대왕릉). Le roi Munmu (661-681 A.D.) a unifié les Trois Royaumes et est devenu le 30ème grand roi de la Dynastie Silla. Le roi avait donné des instructions spécifiques pour être enterré dans la Mer de l’Est après sa mort de telle sorte qu’il puisse devenir un dragon pour protéger Silla des intrus japonais. L’île de rochers, qui fait près de 200m de circonférence, est divisée par une voie navigeable en forme de croix, formant un bassin en son centre, et au fond duquel se trouve un granite de 3,6 mètres de long, 2,9 mètres de large et 0,9 mètre d’épaisseur. Les restes humains du corps incinéré du Roi Munmu sont enterrés sous ce roc. Les historiens discutent encore sur la question si les cendres du Roi Munmu ont été dispersées ou conservées dans une urne et placées sous le granite.

A nouveau nous avons pris le bus pour aller, au final pas très loin, à Gameunsaji (감은사지) voir les deux pagodes construites par le roi Munmu. Le roi Munmu avait construit un temple ainsi que trois pagodes. Malheureusement seules deux pagodes sont toujours visibles de nos jours, le reste des bâtiments ayant brûlé durant la colonisation japonaise. Le roi Munmu n’a pas pu voir la fin de la construction car il est décédé avant celle-ci. Son fils le roi Sinmun (681-692 AD.) a fini la construction et a appelé le temple : Gameunsa ce qui signifie : amour paternel.

La matinée fini, nous sommes partis en direction du village Yangdong, village encore authentique de Corée (pour les touristes, prévoyez un déjeuner, tout est cher là bas!).

Pour finir nous sommes allés au Musée de Gyeongju (je n’ai pas fait la dernière partie de la journée car soutenance 😉  ). La flûte verte est la plus vieille flûte au monde.

Puis balade près de notre logement le soir, logement construit il y a 2000 ans.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s